Portrait

La francophonie du Yukon

Installée au territoire depuis plus de 150 ans, la communauté franco-yukonnaise participe pleinement à la vie communautaire, culturelle et économique du Yukon. Elle cherche au quotidien à améliorer la qualité de vie de tous les Yukonnais et les Yukonnaises, tout en préservant sa francophonie.

Bilinguisme au Yukon*

Bilinguisme au Canada*

Douze institutions et organismes

Au fil des ans, les francophones du Yukon se sont dotés d’institutions dans le but d’assurer la pérennité de leur communauté. Aujourd’hui, ces organismes et institutions francophones contribuent à l’essor du Yukon.

Actives dans de nombreux secteurs d’intervention (éducation, petite enfance, santé, économie, immigration, arts et culture), ces organisations créent des emplois et offrent une grande variété de services directs à la communauté (familles, jeunes, aînés, femmes et nouveaux arrivants).

Elles développent également des partenariats gagnants avec des organismes de la majorité, afin de répondre aux enjeux d’intérêt commun.

Une communauté en croissance

La communauté franco-yukonnaise est vibrante et diversifiée grâce à la contribution d’un nombre croissant de personnes qui font le choix de vivre en français au Yukon.

Selon les prévisions de Statistique Canada*, on anticipe une augmentation continue de la population francophone d’ici 2025–2030.

*Statistique Canada, recensement de 2016

Le bilinguisme et la francophonie

Avec ses deux langues officielles, le Canada possède un avantage social et économique clair pour évoluer dans le monde à venir.

L’apprentissage des deux langues officielles contribue à atténuer les barrières culturelles et à favoriser l’ouverture aux autres, la bonne entente et le respect mutuel, ce qui permet de renforcer la dualité linguistique du Canada.

La dualité linguistique signifie que le Canada compte deux communautés linguistiques officielles : francophone et anglophone. Le bilinguisme est une obligation institutionnelle et un choix personnel. La dualité linguistique signifie que chaque individu a le droit de conserver son identité, sa langue et sa culture partout au Canada.

De plus en plus d’entreprises valorisent et favorisent le recrutement de personnel bilingue. Les entreprises touristiques francophones augmentent et attirent une clientèle qui parle français. Les gouvernements fédéral et territorial désignent également de nombreux postes bilingues afin d’offrir des services en français.

Grâce à la présence des francophones au Yukon, des fonds fédéraux considérables sont investis au territoire et contribuent au développement économique de la société yukonnaise.

Le français se vit au quotidien au Yukon, notamment grâce à de nombreuses activités culturelles et artistiques, aux programmes de français langue première de la petite enfance à la 12e année, aux programmes d’immersion dans les écoles primaires et secondaires et aux cours de français langue seconde pour adultes.

En 2018, la communauté franco-yukonnaise est fière de compter une Commissaire du Yukon francophone ainsi qu'une juge bilingue à la Cour suprême du Yukon.

Le drapeau franco-yukonnais

Les francophones du Yukon se dotent d’un drapeau en 1986. Le drapeau yukonnais est unique tout comme la communauté francophone du Yukon. Les formes représentent le ciel, les nombreuses montagnes du Yukon ainsi que le dynamisme de la communauté franco-yukonnaise.

Le bleu 

Évoque la francophonie et l’éclat du ciel yukonnais.

Le blanc 

Représente la blancheur hivernale au nord du 60e parallèle.

La ligne dorée 

Rappelle la ruée vers l’or et symbolise le cheminement des francophones du Yukon qui enrichissent le territoire sur les plans culturel, économique et social depuis 1984.

L’hymne franco-yukonnais

La chanson Le Yukon m’appelle, écrite en 1991, est née du projet Grandir ensemble en harmonie. Le but de cette initiative était de rapprocher tous les groupes culturels du Yukon en les sensibilisant aux réalités respectives de chacun. La chanson comprend un refrain en tutchone du Sud et un en anglais.

Écouter